L’île aux fruits demain

Marché bio, point de vente des produits locaux

Dans un esprit de permaculture humaine, la ferme se rapproche des producteurs locaux et participe à l’animation d’une dynamique locale. En lien avec les institutions, elle organise un marché bio hebdomadaire. Elle offre ainsi un point de rencontre entre consommateurs et producteurs locaux et permet aux touristes de découvrir les spécialités samariennes. Dans le même esprit, elle se propose d’être point de retrait de somme produits locaux qui peine aujourd’hui à asseoir ses débouchés.

 

Un lieu ouvert le dimanche

Enfin, rare sont lieux ouverts le dimanche à Amiens ce qui signifie une offre quasi inexistantes pour les Amiénois mais aussi pour les touristes. Nous souhaitons qu’à court terme, la ferme puisse avoir un accueil le dimanche, à la fois en tant que point de vente mais aussi autour de la guinguette dès le printemps.

 

 

Concerts et Arts de rue

Avec la halle couverte, de nombreux événements culturels peuvent être organisés. Festivals, concerts ou arts de rue, la ferme développe de nombreux partenariats avec les associations culturelles samariennes et co-organisent des moments populaires de convivialité.

 

 

Restauration & guinguette

Un espace de restauration, dans un premier temps éphémère, permettra aux samariens et aux touristes de déguster des produits locaux venant en partie de la ferme, dans un espace ouvert aux artistes de la région. Le principe des 3 R (réduire, recycler, réutiliser) fondent les piliers de la cantine qui sera accompagnée de son bar – guinguette.

 

 

Travailler avec les écoles sur des expositions sur le fleuve et sa vallée

Soucieuse de travailler avec l’ensemble de son territoire, nous souhaitons créer un partenariat avec des écoles primaires et les écoles d’art amiénoises autour de la création d’une exposition sur le fleuve et sa vallée. Cette exposition pourra être accueillie à la ferme et se mouvoir sur l’ensemble du département.

 

 

Développer des activités sur le fleuve

La ferme est partenaire de l’association antistress et de sa péniche culturelle itinérante. Ce bateau de près de 40 m de long avec sa salle de « spectacle, concert, conférence » trouve son port d’attache au bord de la parcelle.
Nous mettons également des barques à disposition des visiteurs et étudions la possibilité d’installer des lieux d’accueil du public, voire des gites, sur l’eau.

 

Un nouvel usage à des espaces en friche

Certaines des parcelles sur laquelle la ferme s’implante sont aujourd’hui à l’abandon. Nous allons leur donner un second souffle en apportant une qualité paysagère à des sites aujourd’hui verrues mais aussi en y insufflant de la vie à travers nos activités.  Ce travail bénéficiera non seulement au quartier Gare la Vallée mais aussi à Amiens métropole en général.

 

Des activités au bord du fleuve

Développer les activités du fleuve

Implantée au bord du fleuve, l’Ile aux fruits offre un certain nombre d’activités sur les rives de la Somme. Avec son restaurant et sa guinguette, elle permet aux usagers de passer une après midi en famille au bord de l’eau ou d’assister à un concert, avec la Somme et les hortillonnages en toile de fond.

 

Art, Villes et Paysage

Au cœur de l’axe Art, Villes et Paysage, la ferme urbaine accueille l’une des œuvres du festival d’art paysager, participe à la valorisation des hortillonnages et s’inscrit dans l’offre touristique de la métropole. Des événements ponctuels du festival (pique nique, concerts…) prennent également place sur le site.

 

 

Pratique maraîchère

Au début du 20e siècle, près de 1 000 maraichers exerçaient leur art dans les hortillonnages. Aujourd’hui, ils sont moins d’une dizaine. Tout en étant résolument innovante, la ferme entend non seulement respecter des traditions et une culture qui font l’histoire d’Amiens mais aussi participer à la redynamisation de cet espace inscrit à l’Inventaire National des Sites et l’UNESCO. Participation active aux événements qui ponctuent l’année (fête des hortillonnages, fête au bord de l’eau…), collaboration avec les autres cultivateurs, elle s’inscrit dans la dynamique maraichère locale.

 

Ferme pédagogique

Lors des activités pédagogiques en direction des enfants, la ferme raconte l’histoire des hortillonnages et décrit la culture maraichère amiénoise . Elle en promeut aussi le futur. Elle expose les pratiques de ce beau métier, présente les cultures agricoles locales et développe des ateliers découvertes autour de la faune et de la flore.

 

 

Ateliers environnementaux

À travers des activités de formation en permaculture, l’île aux fruits promeut l’écosystème des hortillonnages et ses pratiques auprès des apprentis venant de toute la France. Elle accueille également des woofers du monde entier qui souhaitent participer, lors de leur passage sur notre territoire, au projet de la ferme. Enfin, elle anime des worskhops environnementaux à destination de tous ceux intéressés par ces thématiques et valorise par la même occasion notre patrimoine commun.

 

Le patrimoine des hortillonnages

Les hortillonnages, patrimoine naturel exceptionnel, constituent l’un des principaux atouts d’Amiens. Richesse inestimable, ils ont traversé les siècles mais demeurent particulièrement fragiles et nombreux sont les Amiénois qui s’en sont détournés. La ferme de l’île aux fruits, qui se trouve au coeur de cet écosystème souhaite en promouvoir l’histoire, les pratiques et les valeurs. Elle doit permettre aux Amiénois de se réapproprier cet espace et en constituer l’une des passerelles avec la ville. C’est sur cette base que nous pourrons enrichir la dynamique touristique autour des hortillonnages.